Les origines du Père Noël enfin expliquées


Le Père Noël est un rituel qui nourrit l'imaginaire des enfants.

La tradition veut que, chaque Noël, les enfants écrivent au Père Noël pour lui demander des cadeaux.

Dans la fiction le Père Noël est un gros bonhomme avec une longue barbe blanche, habillé de vêtements chauds de couleur rouge avec un liseré de fourrure blanche. Des lutins l'aident à préparer les cadeaux. Il fait sa distribution de cadeaux à bord d'un traîneau tiré par des rennes et le tout vole !
Le Père Noël entre par la cheminée des maisons et dépose les cadeaux dans des chaussures disposées autour du sapin de Noël ou devant la cheminée (en France), dans des chaussettes prévues à cet effet accrochées à la cheminée (en Amérique du Nord et au Royaume-Uni), dans une chaussure que les enfants laissent sur le bord d'une fenêtre dès le début du mois de décembre (en Islande) ou tout simplement sous le sapin.

Le Père Noël a pour origine le saint Nicolas européen.

On retrouve dans sa représentation toute la symbolique de St Nicolas (barbe blanche, manteau rouge etc). La fête de St Nicolas fut supprimé dans certains pays d'Europe au court du 16ème siècle. Mais les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas (nom hollandais pour St Nicolas) et sa distribution de jouets. Il fut popularisé aux États-Unis au 19e siècle et s'appela Santa Claus. Le nom "Père Noël" n'apparaît qu'au 20e siècle en France.

Après la 2éme Guerre mondiale, le Père Noël, tel qu'on le connait, c'est à dire un gros vieillard barbu et sympathique, avec une houppelande rouge et un ceinturon noir, débarque en France avec la marque Coca-Cola. C'est cette image du Père Noël qui restera, alors que Coca-Cola ne l'a pas créée.
Dans les années 1950, des écrivains catholiques comme François Mauriac reprochent la marchandisation du Père Noël tandis que des personnalités comme Jean Cocteau ou Claude Lévi-Strauss prennent sa défense.
Dans les années 1960, le Secrétariat du Père Noël est créé par le Ministre des PTT. Depuis, cette opération connaît un succès grandissant : le courrier reçu par le Père Noël a plus que doublé en 10 ans.
Quelle est l'adresse du Père Noël pour les enfants qui veulent lui écrire ? En 2019, comme chaque année depuis 1962, chaque enfant peut imaginer l'adresse du Père Noël, avec "Père Noël" dessus et la lettre arrivera et sera traitée. Comme, par exemple, "Père Noël - 1 Rue du Ciel étoilé - Pôle Nord". C'est un service gratuit, pas besoin de mettre un timbre sur l'enveloppe. Mais surtout, n'oubliez pas d'écrire l'adresse de votre enfant au dos de l'enveloppe et sur la lettre.

Le Père Nöel et Coca Cola

Depuis 1866, le Père Noël fait un véritable carton en publicité (notamment chez Michelin et Coca Cola) ... tout de rouge vêtu depuis que le dessinateur d'un journal new-yorkais l'ait relooké en 1860 !
En 1931, Coca-Cola peine et se cherche une icône aux couleurs de la marque pour redynamiser les ventes. Coca-Cola va offrir à l'artiste Haddon Sundblom l'opportunité de créer son personnage porte-drapeau : un Santa Claus (Père Noël américain) à "l'attitude débonnaire et l'air jovial". La firme Américaine a eu le génie de demander à cet illustrateur et caricaturiste de dessiner ce vieux bonhomme dont la renommée grandissait aux Etats Unis, en train de boire du Coca Cola pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets. Ainsi les enfants seraient incités à en boire durant l'hiver ! Le dessinateur l'habilla aux couleurs de la célèbre bouteille de Coca Cola : rouge et blanc. Ce nouveau look et la renommée que lui valut la publicité, firent du vieux bonhomme le "Père Noël".
Il y eu bien quelques mouvements de protestation de la part des Catholiques contre cette envahissante popularité, la nuit du 24 au 25 décembre, alors que c'est celle de l'enfant Jésus. Certaines manifestations allèrent même jusqu'à brûler l'effigie du Père Noël, mais tout rentra dans l'ordre au fil du temps.

Quoi qu'il en soit, qu'il soit appelé Father Christmas ou Santa Claus en anglais, Weihnachtsmann en allemand, ou Père Noël en français, sa fonction principale est de distribuer des cadeaux aux enfants dans les maisons pendant la nuit de Noël qui a lieu chaque année du 24 au 25 décembre.


Un Noël éco-responsable

Pour vos cadeaux de Noël, avez-vous pensé aux produits d'occasion ?
Les produits d'occasion, le réflexe écolo : un geste simple pour donner une seconde vie à vos objets. Plusieurs magasins spécialisés dans ce domaine existent en France. Les plus connus sont :

Cash Converteurs est spécialisé dans l'achat et la vente de produits d'occasion aux particuliers. L'une des particularités du métier de Cash Converters est le rachat d'or. C'est aussi la seule enseigne possédant un site internet marchand qui profite directement aux magasins.
Site : cashconverters.fr

Cash Express rachète vos objets électroménagers, informatique, musique, vidéo etc., en état de marche, ainsi que votre or contre de l'argent ou des bons d'achats. Leur site internet n'est pas marchand, il vous renseigne sur les magasins Cash Express qui vendent les produits désirés.
Site : cashexpress.fr

Easy Cash est une enseigne de magasins, ainsi qu'un site internet, spécialisée dans l'achat-vente de biens d'occasion, garantis, et en parfait état. On peut acheter en ligne.
Site : easycash.fr

Et sans oublier Emmaüs, qui possède des salles de vente partout en France. La vente du matériel que vous donnerez à Emmaüs permettra d'accueillir des hommes et des femmes sans abri et sans ressources et de les initier à des projets de solidarité au niveau local, national et international.
Site : emmaus-france.org
Pensez aussi aux recycleries, qui mettent en oeuvre des modes de collecte de déchets encore en état de marche, en vue de les valoriser et de les vendre en tant qu'objets d'occasions. Renseignez vous dans votre ville.

Commentaires

Articles les plus consultés