La marque Caddie, ses origines et son histoire


Il était une fois le caddie de nos magasins

Caddie n'est pas un nom commun mais bien une marque, au même titre que frigidaire, devenu le synonyme de réfrigérateur.

Un peu d'histoire

En 1928, Raymond Joseph est le créateur d'une entreprise alsacienne, les Ateliers Réunis, qui fabrique des articles ménagers en fils métalliques et des mangeoires pour les poussins. A la fin des années 50, Raymond Joseph sent que les magasins de grandes surfaces ne vont pas tarder à envahir la France. Et il avait raison : les premiers supermarchés de plus de 1.000 m2 ouvrent leurs portes. Un Leclerc à Brest en mars 1962 et un Carrefour, près d'Annecy, en janvier 1963. L'entrepreneur va se mettre à fabriquer des chariots pour les courses des clients d'hypermarchés qu'il va appeler "Caddie". Le caddy est le nom que l'on donne au porteur du sac d'un joueur de golf.
Ateliers Réunis connaît des moments difficiles et est mis en redressement judiciaire en mars 2012. La société est reprise par le groupe Altia, qui regroupe la production française à Drusenheim. Mais le groupe fait faillite deux ans plus tard et sera démantelé. C'est Stéphane Dedieu, l'ancien PDG du groupe Altia, qui reprendra les Ateliers Réunis.
En 2016, Ateliers Réunis connaît plusieurs commandes massives en provenance de pays du golfe et réembauche une centaine de salariés qui avaient été licenciés en 2014. Aujourd'hui, l'entreprise exporte ses chariots dans 120 pays. Elle est installé à Drusenheim (67), compte 240 salariés et réalise 30 millions d'euros de chiffre d'affaires.

De nos jours

La marque Caddie est bien vite entrée dans le langage courant : Prend un Caddie ... phrase entendue au moins mille fois sur les parkings de supermarchés ! Mais Caddie n'est pas un nom commun mais un nom propre, déposé, enregistré, et très protégé. Un avantage pour sa notoriété, mais un inconvénient si l'on veut que sa propriété ne soit employée à tort et à travers.
Du coup, la société fait appel à des avocats qui assurent une veille permanente sur la marque. Il est déjà arrivé à des journalistes de se faire tirer l'oreille pour avoir employé maladroitement le nom Caddie dans leurs articles. Le système d'emboîtement des chariots et leurs designs sont également déposés.

Appréciés pour leur robustesse et leur usage facile, les chariots Caddie sont présents partout dans le monde, de l'Allemagne et l'Italie en passant par la Russie à l'Arabie Saoudite. On les apprécie également hors des magasins ! Certaines grandes surfaces se font dérober chaque année leur parc entier de chariots, soit 1.500 chariot en moyenne !
Le chariot Caddie évolue en permanence grâce à des petites innovations comme, à l'époque, la roulette qui bloque le chariot ou le siège bébé intégré, le jeton (sinon le caddie coûte 1€ !), et maintenant le porte pack d'eau et la scanette.
Le concept de la scanette : muni d’un boitier, le client est invité à scanner lui-même ses produits avant de les déposer dans son caddie. Ce qui rend plus rapide vos passages en caisse. On trouve le "scan-achat" dans les magasins équipés, Leclerc par exemple.

Commentaires

Articles les plus consultés