Comment profiter pleinement des Soldes


Ah ! Les soldes !

Black Friday, Cyber Monday, soldes d'été ou d'hiver, ventes privées, peux importe. Ces périodes de soldes nous ont souvent laissé un goût amère ! A s'être usé à faire les soldes (avec son lot de déceptions), nos blogueuses ont recensés quelques détails qui ont tous leurs importances dans ces moments là. Voici donc quelques petites astuces pour vivre ces prochaines périodes de soldes en toute "Zénitude".

Connaissez vous le Black Friday et le Cyber Monday ?

Venu des Etats-Unis, le Black Friday a lieu pendant le long week-end de Thanksgiving. Il commence le "Vendredi noir" ("Black Friday") dans les magasins physiques avant de s'étendre aux e-commerce le lundi (Cyber Monday). En France, le Black Friday commence à la fois sur le Web et en magasins et dès le vendredi. Ces jours de méga-promotions permettent de profiter avant tout de nouveautés et "produits premiums" à prix soldés. De ce fait, le Black Friday fait de plus en plus d'adeptes. Les Français se sont désormais approprié l'événement, et y voient le moyen de bénéficier de bonnes affaires, surtout avant les fêtes de Noël.

Les ventes privées sur internet

LA méthode anti-stress : les soldes sur internet. Depuis quelques années, les sites marchands organisent des ventes privées, souvent une dizaine de jours avant la date de début des soldes. Pour tous ceux qui pratique le web-marchand depuis un moment, c'est l'idéal. On connais parfaitement les sites sur lesquels on commande. Certes, les prix sont plus élevés que pendant les soldes, mais c'est parfois un bon compromis pour le client qui désire avoir un maximum de choix, sans la foule, avec un droit de rétractation pendant 7 jours. C'est la méthode la plus Zen possible.
Mais sur internet il faut faire très attention aux frais supplémentaires : les frais de port, de douane, de dossier ou de préparation de colis. Vérifiez donc bien le montant total de votre achat avant de procéder au paiement.

Faire les soldes en magasins


Habillez vous pour la circonstance puisque vous allez tout essayer !
Ces journées de soldes sont interdites aux mis-bas, en cas d'essayage de jupes et aux chaussures trop compliquées à enlever ou à délacer (bottines par exemple). Préférez une paire de ballerines ou de chaussures à petits talons. Elles sont plus agréables pour marcher et flatteront aussi tous vos essayages de jupes ou de pantalons.
Les longues files d'attente devant les cabines d'essayage peuvent nous ralentir. Habillez vous de façon pratique : avec un legging pour pouvoir enfiler un jean rapidement par dessus, et un pull assez fin sur lequel on peut enfiler un autre pull ou une chemise.
Prenez qu'un seul sac, un grand dans lequel tiendra tous vos achats. Vous serez moins encombrée pour vaquer d'un magasin à un autre.
Et surtout, faites vous beaux !! Rien de pire qu'une mine blafarde dans un super petit pull !!!

Y aller seule ou accompagnée ?
Comme vous allez tout essayer pendant des heures, évitez de venir avec vos enfants ! Ils s'ennuient très vite et on passe plus de temps à les chercher qu'à chîner !!!! Idem pour les conjoints. Arrêtez de les rendre malheureux, seuls, assis au fond du magasin !! La bonne copine (ou copain) reste le meilleur allié(e), sauf si vos styles sont totalement opposés.

Faire une liste et un budget clair
Et oui !! Les soldes c'est moins chère alors on craque sur plein de vêtements ... qu'on ne portera finalement jamais !
La jupe à frou-frou en dentelle pour le soir, les bottines à talons aiguilles ou le pull pour descendre les poubelles, bref, autant d'articles qui ne feront qu'encombrer le placard, déjà plein à craquer. Il est donc important de faire le tri de ses vêtements et chaussures avant. Tout d'abord, lister vos indispensables : pantalons habillés, jeans, jupe. Bien connaître vos besoins évite de vous perdre dans des achats que vous allez regretter.

Anticiper vos achats
Quelques jours avant les soldes, effectuez un repérage d'articles dans vos magasins préférés et essayez les ... sans cohue ! Ensuite, faites vos achats en semaine, quant l'affluence des soldes est minimale. Une première journée en début de soldes, une deuxième en fin.

Ce qu'il faut savoir

Les soldes sont des réductions sur des collections, qu'il s'agisse de vêtements, d'électroménager, de produits culturels etc. Elles ont lieu 2 fois par ans à des périodes bien définies. Ces dates de début et de fin des soldes sont fixées par le préfet de chaque département, après consultation des organismes professionnels et de consommateurs.
Depuis le 1er janvier 2015, les soldes d'été comme d'hiver durent 6 semaines au lieu de 5 précédemment. Par contre, fini les soldes libres qui pouvaient représenter deux semaines consécutives par an. Certains départements ne sont pas concernés par les mêmes dates : Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Guyane, La Réunion , Collectivité d'Outre-mer de Saint-Pierre et Miquelon. Ces dates concernent à la fois les commerces traditionnels et les commerces en ligne (loi du 17 mai 2011 de simplification et d'amélioration de la qualité du droit).

Pendant cette période de soldes, les magasins ont l'obligation de mettre en évidence les produits soldés et de les différencier de ceux qui ne le sont pas. Par ailleurs, pour qu'un produit soit soldé, il faut que le magasin l'ait proposé à la vente depuis au moins un mois. Lorsqu'un produit est soldé, le prix d'origine doit être bien visible et barré, avec le nouveau tarif clairement indiqué.
Attention aux pourcentages de réduction importants, cela ne signifie pas forcément que l'on va faire une bonne affaire car dans la pratique, les articles qui ont connus les meilleures ventes tout au long de l'année, ne sont jamais soldés à ce point ou ne sont pas soldés du tout.
Tous les articles achetés en soldes bénéficient de la même garantie que ceux payés au prix initial. Si vous découvrez, une fois arrivé chez vous, un vice caché, le magasin est tenu de reprendre et de rembourser l'article. Par contre, si l'article n'est pas à la bonne taille ou ne vous plaît plu, le vendeur n'est pas tenu de vous le reprendre. Il a le droit de refuser le remboursement ou l'échange de l'article qui ne vous conviendrait pas, à condition qu'il l'ait précisé clairement par voie d'affichage dans le magasin ou sur le ticket de caisse. Il peut cependant accepter de vous échanger ou rembourser le produit à titre commercial. Lors de votre passage en caisse, n'hésitez pas à demander précisément sous quelles conditions l'article peut être repris ou échangé et conservez bien votre ticket.

Commentaires

Articles les plus consultés